Le début de la fin

jeudi 9 avril 2009 | 11:21 PM

Revoyons ensembe quelques bons conseils d'amis à propos de Google Analytics.

Planifiez votre approche.
Quel dénouement tragique lorsque l'utilisateur de Google Analytics se rend compte qu'une erreur passée, pourtant toute simple, ou une omission ancienne, d'apparence si innocente, s'est amplifiée avec le temps et rend vos rapports à peu près inutilisables...

Pas de panique, vouz avez frappé à la bonne porte.

Il est important de définir vos filtres, objectifs et vos choix de segmentation avancée en fonction de votre plan stratégique - lui-même de préférence bien défini. Si vous n'installez pas Google Analytics ni n'organisez votre compte avec une petite idée derrière la tête de ce que vous aimeriez apprendre ainsi que de comment vous allez établir le suivi de vos campagnes en ligne, vous allez peut-être considérer chaque changement comme un mur infranchissable.
Et même si vous consentez à effectuer les changements nécessaires à une meilleure compréhension de ce qui conditionne le succès de votre site, il ne vous sera pas toujours possible d'appliquer ces changements de manière rétroactive. Ce sera le cas pour vos objectifs par exemple.

Comment donc produire des données de confiance qui s'appliquent directement à votre affaire ? Partez du bon pied et prenez le temps d'établir votre plan d'attaque. Avant de vous éparpiller, ou d'établir de longues listes d'objectifs, nous vous recommendons de considérer les trois questions suivantes.

1) De quelles données avez-vous vraiment besoin ?
Effectivement, dis comme ça, ça a l'air évident. Tellement évident que beaucoup ne se posent plus la question. Il est indispensable de définir ce que vous aurez besoin de savoir, et de le faire de manière rigoureuse.
Quelles sont les types de données et de mesures qui sont vraiment utiles à vos décisions quotidiennes ? Chaque outil d'analyse de site Internet produira un raz-de-marée de chiffres, tant et si bien que ces chiffres vous donneront l'impression d'être une fin plutôt qu'un moyen. Soyez critique et examinez à la loupe chaque donnée que vous voudriez avoir à votre disposition. Allez-vous vraiment l'utiliser ? Pour quoi faire ? Simplement parce que ça a l'air compliqué? Ou bien parce que c'est disponible ?

2) Est-ce que les données que vous recherchez sont disponibles dans les rapports classiques ?
Attachez vos ceintures ! C'est là que l'aventure Google Analytics commence vraiment! Une fois que vous émergez de vos pensées analytiques profondes (ou de celles de quelques-uns de vos collègues experts en la matière) et que vous avez déterminé de quelle information vous aimeriez disposer, il vous faut voir si cette information est disponible - ou bien si vous devez la créer : à l'aide de filtres, de segments avancés ou bien d'objectifs.
Google Analytics possède de nombreux rapports. Ceux-ci couvrent des concepts tels que le niveau de popularité de certaines pages de votre site, les mots-clefs qui contribuent au plus grand nombre de visites sur votre site ou encore la résolution d'écran des ordinateurs de vos visiteurs.
Par exemple, voulez-vous voir en un coup d'oeil les tendances d'achats des visiteurs qui reviennent régulièrement ? Le nombre de personnes qui se sont rendues sur votre site ? Le pourcentage de visites de vos abonnés par rapport aux simples visiteurs ? Si vos utilisateurs téléchargent votre calendrier d'événements ? Tout ceci est possible ! Parfois avec un peu d'organisation préalable pour vous assurer un suivi historique impeccable.

3) Savez-vous où vous allez ?
Initialement il vous sera peut-être difficile d'imaginer que vous pourriez avoir besoin d'autres rapports que ce que Google Analytics vous offre d'emblée. Peut-être savez-vous déjà que vous allez consommer ces rapports à votre propre sauce. L'outil est peut-être gratuit mais vous devez lui prêter votre temps. Ce que vous décrouvrirez dépend étroitement de votre agencement initial. Des changements de direction soudains peuvent s'avérer problématiques - à la fois en termes de coûts techniques, ou de compatibilité de groupes de données.
Soyez ambitieux et clair dans votre installation ! Vous en redemanderez...

En conclusion… Ne considérez pas les chiffres comme étant une fin en soi. Ne vous précipitez pas à coller le code sur votre site et attendre que les rapports se remplissent. Demandez-vous ce qui est important pour votre entreprise. La difficulté est moins technique que stratégique, théorique ou commerciale.

Si vous partez de ces questions fondamentales, vous développerez aisément une configuration qui vous fournira les réponses de manière claire, rapide et efficace.

Elémentaire mon cher Watson!

Posté par Nat Criou, chef de produit, Google Analytics