Google Analytics en mouvement : exemples de visualisations

vendredi 3 avril 2009 | 12:30 PM

Cet article fait suite à l'introduction à l'outil de visualisation, postée il y a quelques jours. Il est fortement recommandé de l'avoir lue avant de continuer, sauf si vous savez déjà comment manipuler cet outil.

A présent, tout le monde, ou presque, sait comment utiliser cette nouvelle fonctionalité, appelée visualisation. Nous allons aujourd'hui nous pencher sur le pourquoi : pourquoi l'utiliser, et à quel moment ?

Comme annoncé dans cet article, donc (il paraît que les liens hypertextes sont bons pour le référencement...), l'outil de visualisation est particulièrement adapté à l'observation des tendances et la découverte de pics/creux dans une courbe.


La tendance est à la tendance (qui elle-même est très tendance)

De nos jours, tout le monde parle des tendances : il faut les identifier et les comprendre, afin d'agir.

Voici quelques exemples de tendances qui peuvent être intéressantes à observer avec l'outil de visualisation :

  • La valeur d'un mot clé évolue tout au long d'une campagne
  • L'impact du choix d'un ciblage particulier sur la qualité des visites
  • L'effet de l'optimisation de vos pages de destinations sur le comportement des visiteurs
  • L'évolution du profil de vos visiteurs
L'exemple que nous vons proposons concerne les navigateurs. L'arrivée d'un nouveau navigateur sur le marché, comme par exemple Google Chrome au début du mois de septembre 2008, peut bouleverser les habitudes des utilisateurs, et par conséquent la manière dont vous concevez votre site (le navigateur affiche-t-il correctement le site ? Charge-t-il certaines choses plus/moins vite ? etc.).

Dans la section "Visiteurs", j'ouvre la sous section "Capacités du navigateur", je choisis le mois de septembre dans le calendrier à droite, et je clique sur le rapport "Navigateurs". Dans la foulée, je clique sur le bouton visualiser, et je fais quelques changements, afin d'obtenir ceci :



Voici les réglages choisis :
  • Le temps moyen passé sur le site est sur l'axe vertical (le temps devrait plus ou moins le même pour tous les navigateurs, si aucun ne pose de souci d'affichage)
  • Le nombre de visites est sur l'axe horizontal (je souhaite voir si Chrome est massivement utilisé par mes utilisateurs)
  • Les couleurs différencient les sources (je prends bien soin de cocher les cases pour afficher les noms des navigateurs qui m'intéressent : Internet Explorer, Firefox, Chrome)
  • La taille des cercles est la même pour tous
Je lance mon animation en cliquant sur le triangle au dessous du graphique, je l'observe, et j'en déduis que, hormis un pic sur les quelques jours qui suivent immédiatement le lancement du navigateur, la tendance générale situe Chrome loin derrière les deux autres navigateurs, en termes de visites. Le temps passé est sensiblement le même, donc a priori je n'ai pas de souci d'affichage avec ce navigateur.
Il ne me reste plus qu'à observer ce même phénomène sur une période plus longue pour voir si la tendance se confirme, ou si Chrome monte en puissance progressivement, si je souhaite à terme offrir un contenu plus adapté à sa technologie.

Voici trois conseils qui peuvent s'avérer utiles lorsque vous analysez des tendances :
  • Portez votre attention sur les éléments du graphiques qui évoluent plutôt lentement. Ce sont souvent ceux qui agrègent le plus de données, et les conclusions que vous en tirerez en seront plus solides.
  • Utilisez la fonctionalité "Tracé", pour observer le chemin de la tendance. Elle s'applique aux éléments du graphique que vous aurez sélectionnés :

  • Choisissez des semaines, voire des mois, comme unité de référence, plutôt que les jours. Attention, ce choix se fait exclusivement avant d'appuyer sur le bouton "Visualiser", en cliquant sur l'unité voulue, sous la date de référence des rapports :



Les hauts et les bas sont le sel du Web Analytics

Que seraient les courbes si elles ne souffraient d'aucune variation ?
Des droites, tout simplement. Et, convenons-en, elles seraient bien moins belles à regarder. D'un autre côté, il n'y aurait nul besoin de les analyser, et vous ne seriez pas devant votre écran à me lire, et moi devant le mien à écrire.

Mais puisque nous sommes virtuellement réunis, passons un peu de temps sur l'analyse des sources de traffic, par l'intermédiaire de l'outil de visualisation.
Dans la section "Sources de trafic", je clique sur le rapport "Toutes les sources de trafic", et immédiatement, dans la chaleur du moment (cette expression fonctionne beaucoup mieux en anglais, manifestement...), je clique sur le bouton "Visualiser". Et voici ce que j'obtiens :




Les réglages par défaut sont :
  • Les visites sur l'axe vertical
  • Les pages par visite sur l'axe horizontal
  • Les couleurs différencient les sources
  • La taille des cercles est la même pour tous
  • La période d'observation s'étale sur les 30 derniers jours
Toujours en pleine excitation, je clique immédiatement sur le triangle au dessous du graphique pour lancer l'animation. Quelle n'est pas ma surprise lorsque j'aperçois ceci :




Le 24 mars, une certaine source de trafic, dont je tairai le nom, pulvérise le nombre de pages vue par visite. Les jours précédents, ainsi que les jours suivants, elle figurait dans le peloton formé sur la gauche. Elle brise donc la tendance.
La première question qui vient en tête est "Pourquoi ?". Mais la suivante, plus importante, est certainement "Comment faire pour que cela se reproduise ?" (si tant est que je sois intéressé par augmenter mon nombre de pages vues par visite, évidemment.

Le pourquoi doit pouvoir être répondu en recoupant certaines informations. Quelle est cette source ? (il s'ait, en l'occurence, d'un site référent) Quels sont mes liens avec ce site ? Que s'est-il passé sur le site ce jour-là ? Que s'est-il passé sur mon site ? Quelle a été mon actu ce jour-là ? Existe-t-il des initiatives de marketing en ligne concomittentes ? Qu'ont fait mes concurrents au même moment ? etc.

Les réponses à ces questions doivent vous mener sur la bonne voie, et vous conduire aux bonnes actions à mener.
Voici également trois conseils à méditer lorsque vous observez ce genre de variations exceptionnelles :
  • Privilégiez l'analyse de variations lorsqu'elles impactent le moins d'éléments possibles dans le rapport. Si plusieurs éléments du rapport varient en même temps, et avec la même amplitude, alors ce n'est plus un creux/pic, c'est une tendance...
  • Communiquez au sein de votre entreprise pour en déduire des corrélations. Il y a toutes les raisons de penser que le marketing (qu'il soit en ligne ou non) soit à l'origine de variations observées. Enquêtez pour savoir ce qui se passe.
  • Testez d'autres rapports pour confirmer / préciser la tendance. Si la variation est aussi significative qu'elle permet de le penser, alors elle doit se voir sur d'autres rapports, en croisant d'autres éléments. Cela vous permettra notamment d'apporter de nouvelles pièces à votre puzzle analytique.
C'est ici que ce diptyque, consacré à l'outil de visualisation, se termine. Nous espérons qu'il vous a plu, et que qu'il vous donnera envie d'aller plus loin.

Qui sait, peut-être même qu'il vous fera chanter...




Posté par Serge Descombes, Responsable spécialistes Google Analytics